Comportement des chiens

Introduction d’un nouvel animal auprès des autres animaux de la maison

Avant l’introduction

Assurez-vous que l’animal soit en santé, à jour dans ses vaccinations et vermifugation. Pour les chats, il est important de connaître le statut FeLV/FIV de l’animal.

Il est normal que l’animal de la maison développe certains comportements pour attirer l’attention (aboiements, vol d’objets, saut sur les genoux, etc.), mais le retour à la normale devrait se faire en une ou deux semaines. Si ce n’est pas le cas, ou s’il devient agressif, il faut consulter un spécialiste.

Le mieux est de faire une adaptation graduelle, en gardant les animaux toujours complètement séparés, sauf sous supervision. Les animaux de la maison doivent avoir accès aux mêmes endroits qu’à l’habitude; le nouvel animal doit être gardé dans un endroit neutre et sécuritaire, que les autres animaux n’envient pas. Quand vous rentrez à la maison, prenez le temps de saluer les animaux de la maison comme à l’habitude avant d’aller vous occuper du nouvel animal.

Première rencontres

Les premières rencontres doivent avoir lieu à l’extérieur, le nouvel animal tenu en laisse et les autres pouvant venir le sentir (ou en laisse aussi si vous craignez des réactions agressives); le nouvel animal peut aussi être dans une cage au centre de la pièce. Lorsque les interactions sont bonnes, on peut commencer à faire manger les animaux ensemble, en éloignant assez le bol du nouvel animal pour qu’il ne puisse y avoir que des interactions visuelles.  Rapprocher les bols de jour en jour jusqu’à ce que les animaux mangent côte à côte. En cas d’interaction agressive ( poils hérissés, grognements, oreilles vers l’arrière, babines retroussées…), replacer les bols à la distance où les animaux ne réagissent pas pour quelques jours. L’animal agressif doit être isolé jusqu’à ce qu’il soit calme, et une partie de la journée si le comportement agressif se répète. Ne jamais interposer une partie de son corps pour séparer des animaux (utiliser des sifflets, pistolets à eau…). Quand les animaux sont assez proches l’un de l’autre et que tout va bien, les féliciter et leur donner des gâteries.

Pendant tout le processus d’adaptation, il est important de réserver à chaque animal chaque jour 10 à 15 minutes consacrées exclusivement à lui, où il sera détendu (jeu, brossage, caresses…). Si on peut, il est bon d’introduire ce rituel à heures fixes avant même l’arrivée du nouvel animal, pour que les animaux de la maison soient rassurés par cette habitude.

Quand tout se passe bien, on peut laisser les animaux interagir sans laisse, mais sous surveillance, puis si aucune agressivité ne se déclare, laisser les animaux sans surveillance, mais en restant proche. Fournir assez de plats, de litières et de jouets pour qu’il n’y ait pas de compétition. Une petite clochette au collier du nouvel animal permet de pouvoir le situer et savoir si tout est correct.

Il est très important de laisser le nouvel « ordre social » s’établir entre les animaux sans intervenir (un dominant peut devenir dominé sans que cela pose problème; certains animaux peuvent s’ignorer, etc.).

N’hésitez pas à nous demander des conseils en cas de besoin!