Soins des chiens

Mise-bas de la chienne

Avant la mise-bas

Sept à 14 jours avant la mise-bas, préparer une boîte ou un endroit confortable pour la chienne et les chiots, dans un endroit familier, mais  un peu à l’écart. Les côtés de la boîte devraient être assez hauts pour que les chiots ne puissent pas en sortir facilement, et il est bon d’installer un rebord qui empêche les chiots d’être coincés et écrasés entre la mère et les côtés de la boîte. Y placer des serviettes. La température idéale est d’environ 24 degrés Celsius.

Phase 1: Les contractions commencent, mais ne sont pas visibles de l’extérieur. Cela dure environ 6 à 12 heures (jusqu’à 24 heures) pendant lesquelles la chienne peut être agitée, nerveuse; elle peut arrêter de manger, gratter le sol, haleter, vomir. Elle peut commencer à vouloir se faire un « nid » et rechercher le calme et la tranquillité, il est mieux de ne pas trop la déranger.

Phases 2 et 3: Il s’agit de l’apparition des contractions visibles jusqu’à l’expulsion du foetus, puis du placenta; ces 2 phases alternent jusqu’à ce que tous les chiots soient nés. En tout, la mise-bas peut durer de quelques heures à 24 à 36 heures.

Pendant la mise-bas

Entre le début des contractions visibles et l’expulsion du premier chiot, il y a environ 10 à 30 minutes. Au-delà de 30 minutes de contractions, un vétérinaire devrait être consulté. Le placenta est habituellement expulsé 5 à 15 minutes après la naissance de chaque chiot.

Une chienne peut mettre bas plusieurs chiots, puis prendre un temps de repos avant de continuer, ce qui peut durer jusqu’à 4 à 6 heures, mais pas plus longtemps. Des contractions ou efforts pendant plus de 30 à 60 minutes entre 2 chiots sont également anormales. Une femelle qu’on dérange trop ou qui est nerveuse ou effrayée peut interrompre la mise-bas.

Après la mise-bas

La chienne peut manger les placentas (et souvent les vomir ensuite), mais ce n’est pas recommandé. Elle doit lécher vigoureusement chaque chiot pour éliminer toutes les membranes et stimuler la respiration. Si elle ne le fait pas dans les 1 à 3 minutes suivant la naissance, le propriétaire peut intervenir en frottant vigoureusement le chiot dans une serviette douce, propre et sèche. Pour déclencher la respiration, il peut aussi aspirer les liquides qui sont dans la gueule du chiot, et le balancer à bout de bras de haut en bas en le tenant tête en bas entre ses doigts (toujours dans une serviette).

Si la chienne ne coupe pas le cordon ombilical avec ses dents, le propriétaire peut le faire en faisant 2 noeuds séparés d’1/4 de pouce dans le cordon (à plus d’1 pouce du ventre du chiot) et en coupant à l’aide de ciseaux propres entre les noeuds. Désinfecter ensuite avec de la teinture d’iode ou de la bétadine.

À moins de circonstances exceptionnelles, les chiots doivent absolument être laissés avec la mère et manipulés le moins possible.

Pendant 4 à 6 semaines après la mise-bas, il peut y avoir un écoulement vaginal diminuant progressivement. Ne pas s’inquiéter si la chienne est en forme et que l’écoulement est sans odeur, soit vert, rouge/brun sombre ou hémorragique.